Universités / Laboratoires

A+ A- Aa
Partager cette page :
Université de Perpignan Via Domitia (UPVD)


L'UPVD est un campus à taille humaine, dynamique, de proximité et pluridisciplinaire, tourné vers la Catalogne Sud et l'International.

Elle forme chaque année environ 9 500 étudiants dans les domaines des lettres, des langues, des sciences humaines et sociales, du droit, de l'économie, du management, des sciences exactes, du sport, du tourisme…

Au-delà de ses filières académiques, l'UPVD s'est positionnée autour des énergies renouvelables avec son master Energie solaire, adossé au pôle de compétitivité DERBI, et une école d'ingénieurs : Sup EnR.

L'obtention d'un Labex et d'un Equipex dans le solaire propulse le site catalan "Perpignan-Font Romeu" parmi les grands pôles de recherche internationaux dans cette spécialité.

L'UPVD a développé des thématiques fortes dans ses différentes antennes délocalisées : le sport à Font-Romeu, le tourisme à Mende, le droit de l'urbanisme à Narbonne ou encore « Tech. de co. » à Carcassonne. Soulignons la qualité de vie de cette ville du sud, située entre et mer et montagne, à une heure de Barcelone.

Laboratoire Européen Performance Santé Altitude (LEPSA)
Directeur: Xavier Py

La localisation du LEPSA sur le site de Font-Romeu (à 1850m d'altitude) représente un atout majeur par rapport aux thématiques de recherche envisagées au sein de cette équipe. La situation en altitude, la proximité immédiate du Centre National d’Entraînement en Altitude et ses nombreux sportifs, ainsi que son voisinage à l'Espagne représentent pour le LEPSA un énorme potentiel pour la recherche scientifique dans le domaine des Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives.

A l'origine très orientée vers la physiologie, le LEPSA développent depuis deux années des investigations en psychologie. Pour ce faire, les chercheurs s'appuient principalement sur la théorie de l'intégration de l'information d'Anderson.

Dans ce contexte, le LEPSA a pour objectif d’étudier et d’analyser les déterminants physiologiques, psychologiques et environnementaux de l’optimisation de la performance, ainsi que leurs conséquences sur la santé physique et mentale des individus.


Université Toulouse - Jean JaurèsUniversité Toulouse - Jean Jaurès (UT2J)

L’Université Toulouse Jean Jaurès (UT2J), université d’arts, de lettres, langues et sciences humaines et sociales, dépasse aujourd’hui les 30 000 étudiants. Elle est membre fondateur de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées.

Son campus principal, le Campus du Mirail, se trouve dans le sud-ouest Toulousain. Par ailleurs, l’université a des locaux, des antennes et des instituts sur plusieurs sites : centre-ville de Toulouse, Blagnac, Figeac, Montauban, Cahors, Foix, Madrid (Espagne), Kuala Lumpur (Malaisie) et Hanoi (Vietnam).

L’UT2J est une université plurielle et diverse qui figure dans les meilleures universités françaises, à la fois sur le plan de la formation que celui de la recherche (80% de ses laboratoires sont classées A+, selon la classification de l’Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur).

Quant à son Unité de Formation et de Recherche de Psychologie, elle accueille chaque année environ 5300 étudiants dont 3700 en premier cycle. Il s’agit de l’UFR de psychologie la plus importante de France en termes de nombre d’étudiants et d’enseignants-chercheurs.
Sa mission de recherche est assurée par quatre laboratoires, dont le Centre d’Etudes et de Recherches en Psychopathologie et Psychologie de la Santé (CERPPS).
Centre d'Etudes et de Recherches en Psychopathologie et Psychologie de la Santé CERPPS UT2J (EA 7411)Centre d'Etudes et de Recherches en Psychopathologie et Psychologie de la Santé (CERPPS)
Directrice: Maria Teresa Muñoz Sastre


Le Centre d’Etudes et de Recherches en Psychopathologie et Psychologie de la Santé (CERPPS, EA 7411) est structuré en trois pôles de recherche : (1) Psychopathologie générale, (2) Psychopathologie développementale, et (3) Psychologie de la santé.

Les recherches du laboratoire ont pour objectif de développer des applications cliniques susceptibles d’améliorer la compréhension, la prévention et la prise en charge en santé physique et mentale. Les sujets de recherches développés ont un fort impact scientifique et sociétal (ex., addictions, autisme, éthique des soins).

Le pôle « Psychologie de la Santé » du CERPPS est composé de neuf enseignants-chercheurs permanents et de nombreux doctorants et post-doctorants. L’équipe développe des thématiques de recherche en psychologie de la santé et en gérontologie tels que : les déterminants du bien-être et de la qualité de vie dans les maladies chroniques chez le sujet âgé et dans la population générale, la psycho-oncologie, la bioéthique et l’éthique des soins (ex. transplantation d’organes, décisions de fin de vie, décisions en oncogénétique, procréation-médicalement assistée), la perception des risques liés à la santé (ex. vaccination, risques génétiques).

Une part importante de ces thématiques est abordée au regard de la Théorie fonctionnelle de la cognition (Anderson, 1981, 1982, 1996), permettant d’appréhender la façon dont les individus – soignants, soignés mais aussi issus du grand public - , intègrent les informations relatives à leur santé et à celle d’autrui.
Partager cette page :

Mise à jour le 31 août 2018